Aux origine du site

 

La Maison universelle des Écrits fut d’abord une mallette que nous transportions sur les marchés de Provence. Elle était borgésienne. Comme un clin d’œil à tous les écrits que nous voulions collecter et réunir en un seul espace, une seule bibliothèque aux ramifications infinies. Un « tout-monde » . Clin d’œil à tous les livres que nous nous n’avions pas encore lus mais que déjà nous voulions garder par devers nous ; salut aux amis rencontrés, tous ici et là et ailleurs, obsédés d’écriture ; désir d’absolu.

À la faveur d’une rencontre avec des férus d’informatique, la malette se fit site internet, se prit à vouloir réunir des textes écrits dans l’atelier que nous animions ensemble. Les sites collaboratifs ne multipliaient. La question de la publication d’écrits d’ateliers, Lire la suite